Environnement, mobilité

Beaucoup de Messins l’ignorent mais un tiers de la ville est constitué d’espaces naturels et de cours d’eau. C’est une singularité et un patrimoine exceptionnel. Il faut donc s’interroger à la fois sur la manière de tirer le meilleur parti de ce patrimoine et sur la manière de le préserver. Préserver l’environnement, c’est également développer les transports en commun, limiter la place de la voiture, améliorer les conditions de circulation à vélo et le confort des piétons…   

Comment mieux intégrer la nature dans la ville ? Mieux la protéger ? Quelle place pour l’eau dans la ville ? Quels usages et quels aménagements faut-il proposer pour les espaces naturels ? Quelle place pour la voiture à l’horizon 2030 ? Quelle politique en matière de stationnement ? Comment et où privilégier les pistes cyclables ? Comment améliorer les transports collectifs ? Quels sont les nouveaux services à inventer, à créer ou à développer pour des déplacements plus agréables, plus faciles et moins polluants ?

Commentaires

* Champs obligatoires
contributeur
A quand des cendriers sur les poubelles? Cela permettrait d'éviter à tous les fumeurs de devoir jeter leurs mégots par terre à défaut d'avoir un endroit "vert" pour le faire !
contributeur
Militer pour une amélioration du réseau TER vers Metz afin que la ville soit effectivement LA métropole mosellane : comparer aux autres capitales des régions de France et à part le déserte vers Nancy, Metz ne dispose pas d'un bon réseau de train, ce qui fait que les gens viennent en voiture ... Par exemple, la vallée de l'Orne est très mal reliée à Metz (le matin et dans la soirée) et la plupart des personnes de ce coin viennent à Metz en voiture.
contributeur
Le plus beau parc de Lima, au Pérou, est le jardin El Olivar, ancien champ d'oliviers où l'on peut voir des arbres de près de 500 ans ... C'est un endroit très romantique et serein dans la ville. Je sais que les mirabelliers ne vieillissent pas aussi vieux, mais un verger de mirabelliers dans le centre urbain de Metz pourrait être aussi très joli. De plus la collecte des fruits pourrait faire l’objet d’une action « sociale » au niveau des scolaires ou autre …
contributeur
Prévoir un mur anti-bruit ou des aménagements le long de la voie rapide Est (entrée - sortie de Metz)
contributeur
Avoir une politique commune de communication et d'infrastructure avec le Luxembourg dans le but de relier efficacement Metz à l'aéroport international. Metz pourrait bénéficier plus efficacement de la présence d'un aéroport international proche. Combien de villes en France ont cette chance (outre l'Ile de France) ?
contributeur
Atténuer le rôle néfaste des barrières physiques qui coupent la ville (rivières, train, autoroute) et ainsi améliorer la fonction et l’esthétique des liaisons inter-quartiers.
contributeur
arrêter le désastre architectural en cours à proximité de Pompidou
contributeur
Lancer un programme d'équipement en bornes électriques sur l'ensemble des parkings de Metz pour favoriser et développer l'achat de voitures électriques ; par exemple en imposant aux exploitants des parkings d'y consacrer 5% de leur investissement.
contributeur
Améliorer le contournement Est de la ville "Seille - Trêve - Fort Gambetta" en remplaçant les "tourne à gauche" des accès à l'A31 par une boucle routière adaptée.
contributeur
Développer davantage les transports en commun en mettant en place un tramway pour desservir les quartiers (Sablon, Magny) et Montigny et élargir les horaires de nuit pour les lignes de bus secondaires. Les bus qui s'arrêtent vers 21h, c'est trop tôt. Le Sablon est un des quartiers les plus peuplés de la ville mais il reste mal desservis par les transports. La ligne 5 subit fréquemment des retards et la ligne 3 est souvent trop lente. Je préconise de mettre en place un tramway pour desservir Saint-Julien-lès-Metz, l'est du centre-ville, la gare, le nouveau quartier de l'amphithéâtre, le Sablon et Magny. Le tramway permettrait de désenclaver Saint-Julien et Magny et de réduire la circulation automobile entre la rue de Pouilly et l'Avenue Malraux. Pourquoi un tramway et pas un BHNS ? Parce que le tramway est meilleur. Premièrement, le tramway peut transporter plus de monde. Ensuite, le tramway a une image moderne et attractive. Avec un tramway, la fréquentation est plus élevée qu'avec un bus. Le tramway permettrait aussi de redynamiser les alentours de la Porte des Allemands. La bonne solution, c'est de favoriser l'intermodalité.